Le CNC lance une mission sur les documentaires

Paris, le 1er juillet 2016

Frédérique Bredin, présidente du CNC, a confié à Yves Jeanneau un travail de réflexion sur les documentaires définis comme « empruntant aux codes d’écriture du magazine et du reportage »

Pour Frédérique Bredin,  cette mission va permettre de clarifier les conditions de soutien du CNC à certains types de documentaires

Le CNC a procédé en 2014 à une réforme importante du soutien au documentaire, après une longue et fructueuse concertation avec l’ensemble des professionnels concernés. Afin de n’exclure aucun genre, la réforme avait prévu le maintien du soutien à des documentaires spécifiques définis comme « empruntant aux codes d’écriture du magazine et du reportage ». 18 mois après la mise en œuvre de cette réforme, il apparait que la définition de ce genre de documentaires demeure encore trop imprécise et génère des incertitudes qui sont néfastes pour les professionnels concernés.

Du fait de leur emprunt aux codes du reportage et du magazine, certains documentaires d'investigation ambitieux sont moins soutenus depuis la réforme. La mission devra s'attacher à proposer des critères simples, dont le premier d’entre eux semble devoir être celui de la valeur ajoutée artistique et culturelle, permettant de marquer l'ambition de ces documentaires, et donc un éventuel soutien accru du CNC. Dans sa mission Yves Jeanneau pourra être accompagné de deux professionnels de son choix.

Yves JEANNEAU
est fondateur et directeur du Sunny Side of The Doc, le marché européen de référence du documentaire. Il a été précédemment directeur des documentaires de France 2, cofondateur et directeur général de la société de production Les Films d'ici.